La boutargue, caviar de Méditerranée

La boutargue, caviar de Méditerranée

Le nom de poutargue comme on la nomme à Marseille ou boutargue, dérivé de l'arabe "bitarikha" pour désigner les œufs de poisson salés et séchés, date plus ou moins du 16ème siècle, période où la ville de Martigues, dans le sud de la France en a fait sa spécialité. Les pêcheurs préféraient alors la consommer, et l'on comprend pourquoi, au lieu de la commercialiser...

Cette tradition séculaire était aussi connue des Egyptiens
qui la pratiquaient déjà il y a plus de 3000 ans. 

 

 

 

La méthode est simple et à la portée de tous, les œufs de mulet ou de thon pour la boutargue de thon sont pressés, salés puis séchés sur une grille pendant quelques jours.

Incontournable sur toutes les belles tables du sud, ce produit de luxe, « caviar de Méditerranée » est un concentré d'iode. Le mélange terre/mer lui sied à merveille sans oublier les pâtes à la boutargue qui continuent à faire l'unanimité.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés


Oubliez macchiato et cappuccino, et découvrez 
le pays où le direct, le capucin et le thé vert sont rois.
La boutargue, cet incontournable des belles tables de Méditerranée. On la mange en salade, sur des pâtes ou en tranche avec petit zeste de citron. Et vous, vous l'aimez comment ?
Cette année, on a envie de Farniente. On veut tomber dans cette torpeur méditerranéenne, trainer au soleil et rêver, réfléchir, s'ennuyer même, profiter. Prendre la vie avec douceur, piano piano.